BBM - Black Beauty au Museum : une météorite martienne à découvrir

Publié par Muséum d'histoire naturelle Nantes Métropole, le 26 juin 2019   320

Xl bb2 00 accueilsans uk

En 2015, le Muséum de Nantes a fait l’acquisition de trois fragments d’une météorite martienne appelée « Black Beauty ».

L'outil de médiation numérique permettant de mieux comprendre l’intérêt exceptionnel de cette pièce absolument unique, a été mis à disposition du public.

Ce dispositif numérique proposé au Muséum de Nantes permet de manipuler virtuellement un des fragments. Et aussi d’en apprendre davantage sur son histoire et sa composition à travers une vidéo et des textes explicatifs.

La découverte du premier fragment de « Black Beauty » remonte à 2011 au Sahara, en plein désert occidental près de Bir Anzarane au Maroc. Depuis, c’est une dizaine d’échantillons qui ont été retrouvés et appareillés à la même chute.


Voici un des trois fragments : il pèse 2,198 g pour 10 x 10 x 8mm environ

Cette météorite martienne est particulière à plus d’un titre. Il subsiste en elle des fragments millimétriques de roches âgées de plus de 4,4 milliards d’années. Un record planétaire !

Depuis sa découverte « Black Beauty » ne cesse d’être étudiée et a encore beaucoup de secrets à nous révéler. D’ailleurs, un véritable consortium international s’est bâti autour d’elle. Les nombreuses publications scientifiques qui lui sont consacrées et les recherches toujours en cours ont permis de l’identifier comme le premier échantillon des terrains les plus anciens de la planète Mars. Les fragments proviendraient de la croûte naochienne située dans l’hémisphère sud de la planète Mars.

« Black Beauty » a permis une avancée majeure des connaissances en planétologie notamment sur la formation de Mars et du Système solaire. Fait extraordinaire dans l’histoire des Sciences, ces découvertes convergent avec les données obtenues via les récentes missions spatiales sur la planète rouge.


Crédits photos : Muséum de Nantes