Conférence

29ème Semaine de l'Astronomie

Une conférence chaque soir à 21h00 au muséum de Nantes du 21 au 25 janvier.

Lundi 21 Janvier : Chauffer la matière à un billion de degrés pour déconfiner

Par Ginés Martinez, directeur de SUBATECH. La chromodynamique prédit que le déconfinement de quarks et de gluons devrait avoir lieu quand la matière est chauffée à quelques billions de degrés. Ce nouvel état de la matière est appelé le plasma de quarks et de gluons. Depuis 2010, les physiciens peuvent l’étudier lors de chocs de noyaux atomiques comme l’or, le plomb ou l’uranium.

Mardi 22 janvier : Ptolémée – Copernic, quelles différences ?

Par Denis Savoie, historien des sciences. L'édition récente aux Belles Lettres du De revolutionibus de Copernic, fruit de 40 ans de travail par plusieurs chercheurs, a été l'occasion de revoir en profondeur la genèse de cette œuvre et de découvrir des liens jusque-là passés inaperçus entre Ptolémée et Copernic.

Mercredi 23 janvier : Supernovæ, comment les comprendre ?

Par Thierry Flogizzo, astrophysicien au CEA. Qu'est ce qu'une supernova, une étoile à neutrons, un trou noir ? On exposera l'état de nos connaissances et on montrera comment des expériences récentes très simples avec de l'eau ont conduit à mieux comprendre comment une étoile à neutrons peut être propulsée à plus de 1000km/s à sa naissance.

Jeudi 24 janvier : Volcanisme des planètes telluriques

Par Cloé Michaud, professeure à l’École Normale Supérieure. On s'intéressera aux propriétés physiques et à la composition de la couche la plus superficielle des planètes telluriques : leurs croûtes. Nous verrons comment ces croûtes influencent et modèlent les objets volcaniques et les structures d'origine magmatique observés à la surface de ces planètes.

Vendredi 25 janvier : Les vides cosmiques et le côté sombre de l'Univers

Par Stéphanie Escoffier, directrice de recherche CNRS. La structure de l’Univers dévoile la présence inattendue de grandes régions vides : les galaxies sont regroupées en amas et superamas, qui forment eux-mêmes des filaments, sortes de gigantesques murs qui cloisonnent d'immenses espaces pratiquement déserts. Ces vides cosmiques, qui remplissent la majeure partie de l’Univers, contiennent très peu de matière, et pourraient être composés principalement d’énergie noire.


Xl capture
Organisateur :
Société d'Astronomie de Nantes (SAN)


http://www.san.asso.fr/conferen/aff_sais.php?saison=2018-2019
Lieu :
Muséum d'histoire naturelle
12 Rue Voltaire, Nantes, France
Tarifs :

5 à 8 €

du
jan. 21 2019
au
jan. 25 2019

De 21:00 à 23:00