Fête de la science 2023 au Muséum

Publié par Muséum d'histoire naturelle Nantes Métropole, le 6 octobre 2023   230

La Fête de la science est un évènement de médiation scientifique qui promeut la science auprès du grand public. À cette occasion, les acteurs de la vie scientifique proposent des expositions, conférences, ateliers pédagogiques, journées « portes ouvertes » dans les laboratoires de recherche ou autres institutions.
Le muséum d'histoire naturelle de Nantes est naturellement partenaire de cet événement...

Fête de la Science

Programme de l'édition 2023

  • Vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 octobre 2023
  • 10h-18h
  • tout public
  • gratuit

A fond les sciences au Muséum !

Anatomie, physiologie, santé, zoologie, sciences de l’environnement, recherche sur les matériaux… Les scientifiques invités s’intéressent cette année au sport. Au delà de cette thématique liée à l’actualité de 2023-2024, la Fête de la science est surtout un rendez-vous annuel de dialogue entre les citoyens et les scientifiques qui souhaitent partager leurs travaux et leurs connaissances.

Un peu de sport ; beaucoup de science durant ces trois jours... et n’oublions pas que la pratique d’une activité physique a des effets positifs sur les apprentissages !


Lectures sportives pour 3-8 ans

Pour la Fête de la Science, la médiathèque du Muséum embarque les jeunes visiteurs dans un monde où les animaux font du sport. Une séance de 20 mn de lectures par heure, top chrono !.
Séances programmées le samedi 7 et le dimanche 8 octobre à 10h30, 11h30, 14h30 et 15h30
sans inscription, nombre limité de places

par la médiathèque du Muséum


Les 5 sens du petit déjeuner

Comment composer un petit déjeuner équilibré ? Cette mini-exposition pédagogique et ludique fait appel à vos 5 sens autour des aliments du petit déjeuner.

par Évidence santé et Fondation d'entreprise Lactel


De l'assiette aux athlètes

Découvrez le chemin des aliments pour passer de l'assiette à notre corps. Grâce à plusieurs petits jeux, les enfants et les adultes pourront découvrir ou apprendre de nouvelles choses sur le lien entre sport et alimentation, et notamment sur le corps humain.

par l'association départementale des Francas de Loire-Atlantique


Des pratiques saines dans un océan sain ?

La qualité du milieu marin côtier est impactée par les activités humaines. On peut y retrouver des produits chimiques tels que des hydrocarbures, des médicaments ou encore des engrais, mais aussi des bactéries issues des égouts ou d’épandages agricoles, ou bien encore des nitrates qui font proliférer les microalgues dont certaines sont toxiques… Le milieu marin reçoit ainsi de nombreux éléments issus des continents et les surfeurs et autres pratiquants sont exposés à des polluants, bactéries et virus sans que l’on en connaisse l'impact sur leur organisme. Les baigneurs ou les surfeurs mettent-ils leur santé en danger en pratiquant ces activités ? Sur la piste de la pollution et de la contamination invisibles, venez découvrir le travail des scientifiques de l’Ifremer et de Surfrider Foundation Europe qui surveillent les eaux en temps réel et mènent des recherches et des actions pour protéger l’océan et la population qui en jouit.

par l'IFREMER et Surfrider Foundation Europe


Matériaux et sports : une étroite collaboration

Les matériaux jouent un rôle crucial dans le monde du sport, que ce soit pour les équipements, les vêtements ou les surfaces. Les matériaux utilisés doivent être adaptés aux exigences spécifiques de chaque sport et permettre d'optimiser les performances des athlètes. Par exemple, les chaussures de course doivent être légères, respirantes et offrir un soutien adéquat pour minimiser les risques de blessures. Les surfaces, comme les terrains de tennis ou les pistes d'athlétisme, doivent offrir une adhérence suffisante pour minimiser les glissades et les chutes.

A l'Institut des Matériaux de Nantes Jean Rouxel, les chercheurs travaillent sur de nouveaux matériaux tels que des polymères, des métaux, des cristaux dont les propriétés sont modifiées par des procédés chimiques ou physiques. Ces matériaux peuvent trouver des applications dans le sport, qui seront présentées lors de l'atelier.

par l'Institut des Matériaux de Nantes Jean Rouxel


Mesurez la radioactivité autour de vous avec OpenRadiation

Imperceptible à nos sens, la radioactivité est pourtant présente partout, elle forme un bruit de fond ambiant constitué de radionucléides naturellement présents dans les sols, de rayonnements d'origine cosmique, mais également de produits artificiels (imagerie et traitements médicaux, industrie nucléaire, activités de recherche, etc.). Nous sommes donc exposés en permanence à des rayonnements ionisants d'origine naturelle et artificielle. Le projet OpenRadiation propose à tout un chacun de mesurer le niveau de radioactivité ambiante, de partager ses mesures et de contribuer ainsi à une cartographie de la radioactivité dans l’environnement.

Notre stand vous propose de découvrir la radioactivité ses origines et sa mesure et avec le capteur et l'application smartphone OpenRadiation vous apprendrez à mesurer vous-même la radioactivité ambiante !

par l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire


Naviguer sans GPS, c'est du sport !

L’Association Méridienne était en août-septembre 2022, aux Sables d’Olonne au Village-départ de la Golden Globe Race (GGR), course autour du monde, en solitaire, sans assistance, à l’ancienne. Occasion pour nous de montrer quelques-unes de nos re-créations d’instruments de navigation proches de ceux utilisés par les valeureux marins de la GGR et par leurs prédécesseurs du XXe siècle.

par l'association Méridienne


Survivre dans l'océan : sport extrême !

A tous les niveaux de la chaîne alimentaire les organismes marins doivent participer à des compétitions pour se nourrir et/ou se défendre contre la prédation. Certains, au cours de leur évolution, ont développé des stratégies de camouflage (mimétisme, carapace, écran…), de tromperie, d'intimidation ou de fuite, tandis que d'autres se sont dotés de moyens de prédation soit par des capacités physiques (rapidité, dentition, poison), soit par des comportements de ruse (mimétisme) ou d'intimidation (le banc). Se nourrir et survivre, de véritables défis tout au long de leur vie.

par les RaconteurS de ScienceS


Petites bêtes, grands sauts

Comment une puce, si petite et si peu musclée peut-elle réaliser des bonds si prodigieux de plus de cent fois sa longueur ? Qui n’a pas été confronté à cette question… et peut-être rêvé d’en faire autant ? Si l’on compare deux insectes, le grillon et la puce, le premier (2 à 3 cm.) est environ dix fois plus « grand » et pourtant il saute moins loin ! En fait ses pattes, qui sont les leviers de propulsion, sont certes environ 20 fois plus longues que celles de la puce, elles sont bien plus musclées, mais son corps est au moins mille fois plus volumineux et donc au moins mille fois plus lourd. Les mots «grandeur» et «grosseur» ne sont pas synonymes ! Dans le règne animal, la locomotion est variable selon les milieux mais aussi selon les tailles : saut et vol sont limités aux petites espèces. A l’opposé celles qui sont géantes comme les baleines ou les tortues de mer sont nécessairement aquatiques.

par la Société des Sciences Naturelles de l'Ouest de la France (SSNOF)


La thérapie génique muscle son jeu

Aujourd'hui les maladies génétiques ne sont plus une fatalité. En effet pour certaines d'entre elles, des traitements de nouvelle génération existent : les thérapies géniques. Un traitement basé sur cette approche existe par exemple depuis quelques années pour l'Amaurose congénitale de Leber/maladie de la rétine. Les maladies génétiques neuromusculaires telles que la myopathie de Duchenne sont elles aussi sur le chemin d'un traitement faisant appel à un vecteur viral. Comment un médicament basé sur les propriétés des virus peut gagner la partie contre des maladies incurables jusqu'alors ?

par l'Unité Mixte de Recherche 1089 Target


Corps et sports

Faire du sport ça peut être amusant, fatiguant, transpirant, mais comment ça marche à l'intérieur du corps ? Pourquoi on respire plus vite ? Pourquoi le cœur bat plus fort ? Combien de temps on peut tenir ? A quelles vitesses marche-t-on ? Court-on ? Venez expérimenter avec nous, grâce à des jeux, des modélisations et des maquettes que vous pourrez construire vous-même, pour répondre à ces questions. Et vous, quel est votre rapport au sport ? Venez débattre avec nous de questions liées au sport : pourquoi fait-on du sport ? Les inégalités dans le milieu sportif ? Le sport et la transition écologique ?

par Les Petits Débrouillards


Ciné débat : Des Elles en Sport

Des elles en sport .jpg

C’est à Nantes Est que l’équipe du film a recueilli des paroles de filles et femmes engagées dans le monde sportif. Dans ce territoire très dynamique en terme de clubs et équipements, chacune à sa manière livre son expérience, ses convictions et souhaits pour l’avenir. Animées par la passion et le sens de l’initiative, elles défendent et luttent pour une pratique plus égalitaire. À travers leur sensibilité, “Les Elles en Sport” incarne une voix du sport au féminin.

Projection du documentaire de Gilles Guyon et Coline Ouisse (26 minutes) suivi d'un débat avec les sportives

Dans l'amphithéâtre du Muséum le dimanche 8 octobre à 17h
Entrée libre et sans réservation (dans la limite des places disponibles)
Tout public

par Les Studios Bellarue 17


Table ronde : comment bouge-t-on ?

2023-10-12-EncartConference.jpg

Monter les escalier, lancer une balle ou tout simplement attraper sa tasse de café forment des chorégraphies minutieuses coordonnées par notre cerveau qui commande et dirige nos mouvements au quotidien. Indispensables à la pratique sportive, quels sont les mécanismes squelettiques, musculaires et cérébraux qui nous permettent de nous mouvoir ? Des réponses auxquelles nous tenterons de répondre avec un panel d'expert.e.s pluridisciplinaires à qui vous pourrez aussi poser vos questions !

Table ronde animée par le Labo des savoirs et adaptée au format émission radio.
En partenariat avec le laboratoire EA 4334 - Motricité, Interactions, Performance

Dans l'amphithéâtre du Muséum le jeudi 12 octobre à 19h
Entrée libre et sans réservation (dans la limite des places disponibles) par le 12 rue Voltaire

Durée : 1h30
Tout public